Bigotophobe

Et sinon on a le droit d’être BIGOTOPHOBE ?

On peut considérer que OUI en France, il est plus dur de réussir pour les enfants d’immigrés que pour les autres que NON ce n’est pas normal mais que la solution ne passe PAS par la religion ?

On peut penser que la question du voile n’est anodine NI face à l’égalité hommes-femmes NI face à l’histoire de l’immigration ? 

La religion a aidé des millions de gens dans leur parcours personnel mais n’a rien à faire dans le champ politique. Si tu appliques ce raisonnement au Catholicisme mais pas à l’Islam, tu ES le raciste. Non le fait que dans certains quartiers une religion aurait pris une part du rôle de lien social de l’État n’est pas une bonne nouvelle. C’est un défaite commune, c’est NOTRE défaite.

Bien sûr que la solution passera par une approche globale et que si tous les médias demandaient trente fois par jour aux Sikhs de ne pas porter le turban, ils le porteraient PAR PRINCIPE mais en attendant non le retour des signes religieux, n’est ni hype ni « une façon terriblement interculturelle de voir son engagement », ni sooo progressiste.

Être bigotophobe c’est être dogmophobe, c’est une déclaration d’amour au Doute. C’est aimer une Société dans laquelle on a le droit d’essayer des choses pour se trouver. C’est aimer tous les blasphèmes parce que ironiser c’est remettre en cause et remettre en cause, c’est avancer. C’est considérer que l’Histoire n’est pas finie.

Et en plus si on tape BIGOTOPHOBE dans Google, il répond « Essayez avec cette orthographe : BITOPHOBE »

Publicités